Communiqué

Communiqué

Les conséquences de l’assassinat terrible et tragique des deux jeunes scandinaves au Maroc se poursuivent dans la sphère publique et dans les différents médias, ce qui est une expression explicite du rejet et du déni que cet événement a suscité.

Pour plus de clarification de l’opinion publique, la Fondation Culturelle Islamique de Genève :

  • Rappelle ses objectifs nobles et clairs qui sont connus de tous et qui incitent et encouragent à la coexistence, à l’intégration, au respect et à un dialogue ouvert ;
  • Condamne avec la plus grande fermeté l’assassinat des deux touristes scandinaves survenu au Maroc, qui constitue une violation de toutes les valeurs religieuses et humaines nobles ;
  • Exprime ses sincères condoléances et sa solidarité aux parents et familles des deux victimes de ce crime abject, affirmant sa position de principe selon laquelle la violence et le terrorisme n’ont pas de religion ni de nationalité, et que pour les combattre il faut des efforts concertés de tous les acteurs de la société. Ainsi la Fondation incite toutes les composantes de la société et ses forces vives à s’unir contre les tentatives de propagation de la haine entre les différents groupes et segments de la société.
  •  Nous rappelons toujours la position ferme de la Fondation dans la lutte contre le terrorisme et ses idées déviantes, ainsi que la nécessité d’éduquer les jeunes en ce qui concerne ses dangers (dans le cadre des activités et programmes de la Fondation Culturelle Islamique) ;
  • Nous soulignons l’importance des efforts des scientifiques et des penseurs à cet égard, ainsi que leur rôle dans la clarification de la vérité et la mise en garde contre les mensonges et les amalgames, et la promotion de la paix, la cohabitation et la coopération, et l’appel constant à la coopération de tous pour lutter contre ce fléau qui menace le monde entier sans discrimination fondée sur la religion, la couleur, le sexe ou la nationalité ;
  • Renouvelle sa totale détermination dans la coordination permanente avec les autorités compétentes du canton de Genève ;
  • Affirme son souci constant de la sécurité des visiteurs de la Fondation et de la sécurité de la société suisse ;
  • Souligne l’application de la Fondation de toutes les instructions relatives à ses activités en tant qu’institution culturelle religieuse suisse ;
  • Rappelle que la gestion financière de la Fondation est effectuée de manière transparente en coordination avec l’autorité de contrôle des institutions du canton de Genève et son application de toutes les instructions comme toute autre institution suisse ;
  • La Fondation déclare que son unique financement sont les biens de mainmorte, les biens fonciers enregistrés en son nom et qu’il n’y a pas de financement étranger ;
  • Appelle à la coopération et à la coordination avec les autorités suisses et la société civile ;

Nous demandons à Allah de nous aider à bien se comporter dans notre environnement social, à prodiguer une bonne éducation basée sur la paix, la tolérance, le respect et le dialogue.

La Fondation Culturelle Islamique de Genève