Situation du Projet “iftar Ramadan 2017/1438”

Assurer à un jeûneur de quoi rompre son jeûne à la mosquée

« Celui qui donne au jeûneur de quoi rompre son jeûne aura la même récompense que lui, sans pour autant que cela ne diminue en rien la récompense du jeûneur lui-même. » (Rapporté par At-Tirmidhi. Authentifié par Sheikh Al-Albani)

Objectif: 9’500 repas pour le mois.
En moyenne 330 repas par jour                  10.- CHF / Repas offert
Repas offerts via vos dons: 6’365                Il reste encore 3’135 Repas à soutenir

Des caisses sont à dispositions à la Fondation.

Atelier « Prévenir la radicalisation »

Organisé ce samedi 18 mars 2017 conjointement par le CSIS (Centre suisse islam et société) de l’Université de Fribourg et la FIDS (Fédération des organisations musulmanes de Suisse) dont la Fondation culturelle islamique est membre.

Le sérieux a prévalu dans le travail de cet atelier très important dans le contexte actuel.

3 employés de la Fondation dont 2 imams, des membres de l’UOMG et d’autres institutions faîtières de la FIDS ont écouté avec attention les intervenants et apportés à la discussion des éléments clés pour mieux comprendre le phénomène et y trouver des solutions.

Cet atelier en amènera certainement dans les mois prochains d’autres pour une prise en main de cette question par la communauté musulmane en général et par la Fondation en particulier.

Les intervenants :

– Mme Daniela Sebeledi, du Bureau de l’intégration du canton de Genève

– M. Raphaël Gerber, chef du Service de psychologie scolaire, Lausanne

– Mme Géraldine Casutt, Centre d’information sur les croyances, Genève

– M. Chaouki Daraoui, Union vaudoise des associations musulmanes

– M. Montassar Benmrad, Fédération des organisations islamiques de Suisse

Les trois objectifs principaux de cet atelier :

– Présenter aux participants les dispositifs de prévention et d’intervention déve­loppés par l’Etat (canton et commune) et des associations musulmanes.

– Contribuer à susciter une réflexion sur le rôle des associations musulmanes dans les mesures de prévention et d’intervention

– Renforcer un dialogue entre les partenaires étatiques et confessionnels